Les Espagnols ont inventé une nouveauté capable de produire de « l’eau de nulle part », même au milieu du désert

De nombreux pays du monde essaient de satisfaire leurs besoins en eau. Toutefois, un ingénieur espagnol de 82 ans, à la retraite, a été en mesure de concevoir une machine capable de produire de l’eau potable à partir de l’humidité de l’air. Il était déterminé à créer une solution durable.

Il est important de souligner, qu’au cours des années 1990, Enrique Veiga avait déjà inventé une machine pour accélérer l’assèchement des champs espagnols. Même dans les zones peu humides comme le désert, le machine permet d’extraire l’humidité de l’air et de créer jusqu’à 3000 litres d’eau par jour.

À l’heure actuelle, 29 colonies manquent d’eau, ce qui fait qu’environ un milliard de personnes sont directement affectées par ce problème. L’eau, qui peut être récoltée avec la technologie Veiga, est déjà distribuée dans différentes parties de la Namibie, grâce à la Fondation Veiga Aquaer.

La machine, que Veiga construit, peut résister à des niveaux d’humidité entre 10% et 15%. En 2017, Nhat Vuong, un réfugié vietnamien, qui habitait en Suisse à ce moment-là, a créé une organisation de bienfaisance appelée Water Inception, pour fournir de l’eau à ceux qui en ont le plus besoin. Pour ce faire, il a acheté une machine auprès d’Espagnol et l’a transporté au Liban.

Sur la photographie, l’ingénieur et inventeur Enrique Veiga se tient près d’une machine, dont il a créé, pour extraire l’eau potable de l’air à Carrión de los Céspedes, près de Séville, en Espagne, le 26 juillet 2021, avant que la machine ne soit mis en service pour la première fois.

Оцените статью
Les Espagnols ont inventé une nouveauté capable de produire de « l’eau de nulle part », même au milieu du désert
La louve est venue demander de la nourriture et le forestier a eu pitié d’elle. Deux mois plus tard, trois loups sont venus au village et ont remercié l’homme