En Italie, lors des fouilles ont trouvé un ancien coffre-fort. Les archéologues ont essayé de l’ouvrir, et le processus a pris plusieurs mois

Les archéologues ont découvert un coffre-fort en acier scellé dans les fondations d’une villa romaine depuis plus de 2 000 ans. Extérieurement, l’ancien coffre-fort ressemblait à un coffre avec des ferrures et une décoration en bronze : il était immédiatement évident qu’il appartenait à un homme riche.

Les chercheurs pensent que ces coffres-forts étaient utilisés par les nobles de l’Empire romain et se trouvaient dans des endroits secrets de villas luxueuses. Malgré cela, seuls quelques coffres de ce type ont survécu à ce jour.

La villa était située dans la banlieue de l’ancienne ville romaine d’Emerita Augusta, qui est la ville espagnole moderne de Mérida. Les fouilles ont commencé en 2017, elles ont été réalisées dans le cadre d’un projet d’étude des villas romaines qui se trouvaient dans cette zone dans l’Antiquité.

Malgré de nombreux objets trouvés lors des premières phases des fouilles, le véritable trésor n’a été découvert que récemment. Il a fallu encore plusieurs mois pour essayer d’ouvrir la serrure – il fallait conserver autant d’éléments du coffre-fort que possible, une découverte historique précieuse.

Lorsque le coffre-fort a finalement été ouvert, les archéologues ont découvert de nombreuses choses précieuses à l’intérieur.

En plus des pièces d’or, des bijoux et des tissus, des documents écrits sur parchemin ont été trouvés dans le coffre-fort.

Ces derniers intéressent particulièrement les chercheurs et peuvent les aider à mieux comprendre de nombreux aspects de la vie de l’Empire romain, ainsi que la vie des riches il y a 2000 ans.

Le coffre-fort lui-même est un exemple unique de l’art romain de la métallurgie. Il a une conception réfléchie et est fait de matériaux de haute qualité. Dans sa forme actuelle, son prix d’adjudication peut atteindre des centaines de milliers d’euros.

Оцените статью
En Italie, lors des fouilles ont trouvé un ancien coffre-fort. Les archéologues ont essayé de l’ouvrir, et le processus a pris plusieurs mois
« Si un chien est errant, n’a-t-il pas droit à la vie ? » : la clinique a refusé de soigner un chien sans abri