Jim Mcaskill, l’histoire émouvante d’un père qui a retrouvé sa fille après 30 ans

L’histoire d’un père nommé Jim Mcaskill a ému le monde. Alors qu’il n’était qu’un garçon, il a découvert que sa petite amie était enceinte.

Il était effrayé, non préparé, mais en même temps désireux de l’aider et d’ assumer toutes ses responsabilités en tant que père.

Jim Mcaskill n’avait que 15 ans et ne savait pas comment élever un enfant. Lui et sa petite amie étaient encore à l’école.

Ils étaient d’accord, ils le garderaient et ensuite ils le traverseraient tous ensemble. Mais après l’accouchement, tout a changé. Sa fiancée a décidé de donner le bébé à l’ adoption , contre son gré.

Je devais l’accepter, je voulais juste lui dire au revoir, la voir pour la première et la dernière fois. Ils ne m’ont donné que 10 minutes. Une infirmière m’a emmenée dans une petite pièce, m’a mis une robe de chambre et m’a amené Devon. Elle avait un petit nez rond et elle me regardait comme si elle savait qui j’étais. Je l’ai embrassée et lui ai fait un petit câlin.

Elle avait un petit collier de perles avec son nom gravé dessus et ce jour-là, l’homme l’enleva de son cou et le mit dans sa poche. Il ne voulait pas le voler, mais il voulait un morceau de sa fille, promettant de le lui rendre un jour .

Il passait chaque Noël et chaque anniversaire ultérieur à penser à elle et à regarder ce collier.

Je lui écrivais des lettres même si je ne savais pas si elle les lirait un jour.

Devenu assez vieux et mature, l’homme a commencé à chercher cette petite fille . Il avait besoin de la voir et de savoir qu’elle allait bien. Elle a passé au peigne fin toutes les agences d’adoption aux États-Unis .

En 2013, j’ai essayé de le chercher sur Facebook et je l’ai trouvé. Elle s’appelait Nicole. J’étais incrédule, elle était identique à sa mère. Je lui ai écrit et elle a accepté de me voir. Je n’ai pas pu retenir mes larmes.

J’ai pleuré et je n’arrivais pas à croire à quel point elle était belle… Je lui ai dit que je l’aimais, que je l’avais toujours aimée, que je l’aimerai toujours. Il y a eu une connexion instantanée entre nous, elle a aussi toujours pensé à son père. Je lui ai rendu le collier et toutes les lettres et cadeaux que je lui avais écrits et achetés au fil des ans. Aujourd’hui, elle porte ce collier à son poignet et ne l’enlève jamais.

Оцените статью
Jim Mcaskill, l’histoire émouvante d’un père qui a retrouvé sa fille après 30 ans
Les ouvriers ont pompé l’eau du lac et ont trouvé un trou d’homme caché. Ils ont essayé d’entrer dans une pièce cachée sous l’eau